ARES se tourne vers le Mirage 2000 pour entrainer les armées européennes

Non classifié(e)

ARTICLE META-DEFENSE – 7 mai 2021

Depuis quelques années, plusieurs sociétés se sont spécialisées dans la prestation de service aérien avancé auprès des armées dans le monde. C’est notamment le cas dans un domaine bien particulier, celui des RedAir, à savoir des appareils privés jouant le rôle d’appareils hostiles pour entrainer les forces aériennes, navales et terrestres à faire face à ce type d’adversaires. Ce phénomène prit notamment un essor fulgurant aux Etats-Unis depuis 5 ans, puisque le marché a désormais atteint son seuil de maturité sur un marché qui dépasse le milliard de dollar annuel.

Il faut dire que, pour les armées, ce type de service a beaucoup d’intérêts. Il permet d’une part de préserver des ressources, que ce soit des personnels et du potentiel d’avion d’arme que l’on sait très onéreux, mais il offre surtout une flexibilité d’autant plus importante que les volumes de flottes aériennes ont été divisés par deux, et parfois par trois, ces 20 dernières années. Dès lors, il est beaucoup plus simple et économique pour un Etat-Major de faire appel à un prestataire privé qui dépêchera un appareil pour servir de patron (cible simulée) pour entrainer les personnels de défense anti-aérienne ou les détecteurs d’un navire de combat ou d’une base aérienne, que de mettre en place une mission de ce type avec l’Armée de l’Air ou l’Aéronautique Navale, par ailleurs déjà sollicités au delà de leurs capacités.
Mieux, certaines sociétés proposent désormais de s’intégrer dans le dispositif Aggressor avec des avions d’arme performants comme le mirage F1 ou le Kfir, pour engager des combats aériens simulés contre des pilotes en formation. L’intérêt de cette démarche est double, puisque l’heure de vol d’un mirage F1 est 5 fois moins onéreuse que celle d’un F35 et 2 fois moins cher que celle d’un F16, et que les appareils ont des qualités de vol très différentes, obligeant le pilote en formation à s’adapter pour faire face à un jet plus rapide et plus manœuvrant que lui.